Le planning familial

Sommaire

La contraception est l'ensemble des moyens d'éviter une grossesse. À défaut de consulter un gynécologue, il est possible de se renseigner au planning familial sur les différentes contraceptions.

Les mineures et les personnes en difficulté y trouveront également des contraceptifs gratuits, notamment la pilule et des préservatifs.

Bon à savoir : depuis le 10 décembre 2018, les préservatifs masculins lubrifiés de la marque Eden (fabriqués par le laboratoire Majorelle), et depuis mars 2019 ceux de marque « Sortez couverts », sont remboursés à hauteur de 60 % par l'Assurance Maladie sur prescription d'un médecin ou d'une sage-femme (arrêtés du 21 novembre 2018 et du 14 février 2019). Ces préservatifs, vendus par boîtes de 12 au prix de 2 €, seront remboursés jusqu'au 1er mars 2024. 

À noter : depuis le 1er janvier 2023, les jeunes de moins de 26 ans, même les mineurs, peuvent obtenir des préservatifs masculins gratuitement en pharmacie.

Planning familial : un lieu ouvert à tous

Le Mouvement français pour le planning familial (MFPF) est une association féministe qui lutte pour le droit des femmes et contre toute forme d'oppression.

Les plannings familiaux sont des lieux d'information ouverts à tous. Ils sont principalement destinés aux jeunes, qui n'osent pas aborder les questions d'ordre sexuel, et aux personnes en difficultés financières, qui n'ont pas les moyens d'aller voir un médecin.

On compte plus de 100 centres partout en France. Ils offrent un accueil physique mais aussi un standard téléphonique pour répondre aux questions concernant la contraception, l'interruption volontaire de grossesse et la sexualité en général.

Une source d'information pointue sur les IST et le Sida

L'un des grands chevaux de bataille du planning familial est l'information sur le Sida. Le planning milite pour informer la population sur les risques de transmission du virus VIH, et des infections sexuellement transmissibles (IST).

Dans cette optique, on trouve dans les plannings familiaux des préservatifs en libre service, ainsi qu'un accueil particulier pour les personnes séropositives. Le préservatif masculin ou féminin reste en effet le seul moyen de protection contre le Sida.

Planning familial : les contraceptifs deviennent accessibles

Certaines associations de planning familial peuvent prescrire la pilule, la pilule du lendemain ainsi que des analyses médicales si besoin. On parle alors de centre de planification.

Les conseillers vous orientent vers des médecins, vous accompagnent dans vos démarches, mais peuvent aussi réaliser des tests de grossesse. Ils sont avant tout à votre écoute pour tous les sujets : avortement, violences conjugales, sexualité, contraception, etc.

Bon à savoir : depuis le 28 août 2020 (décret n° 2020-1090 du 25 août 2020), les frais liés à la contraception des mineures de moins de 15 ans sont intégralement pris en charge par l’assurance maladie. Depuis le 1er janvier 2022, la contraception est gratuite pour les femmes de moins de 26 ans (article L. 160-14 du Code de la sécurité sociale). L'Assurance maladie prend en charge à 100 % et sans avance de frais, le coût de la contraception et les actes qui y sont liés (une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme et les examens biologiques potentiels).

Aussi dans la rubrique :

Choisir sa contraception

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider